Estepona Costa del Sol liroral et plages

Estepona. Les Visites d'intérêt.

La Torre del Reloj faisait partie d'une ancienne paroisse érigée à la fin du XVe siècle. Elle fut l'objet d'une profonde restauration au XIXe siècle réalisée dans l'esthétique classique, et même dans le style baroque -style toujours en vigueur en Andalousie depuis son apparition- pour achever certains détails décoratifs. L'ermitage du Calvario, comme l'église de la Virgen de los Remedios, date également du XVIIIe siècle. Il s'agit d'une petite construction carrée à l'architecture dépouillée.
Dans le centre-ville, il ne faut pas manquer l'église de la Vierge de los Remedios, sur la place de San Francisco. Sa grande tour à quatre corps, le dernier achevé en céramique de deux couleurs, peut être observé depuis n'importe quel point du village. Construite au XVIIIe siècle, elle faisait tout d'abord partie du couvent des franciscains qui, après le désamortissement de 1835, fut démantelée comme la plupart des édifices religieux en Espagne. L'intérieur est constitué de trois nefs recouvertes par des voûtes et une coupole au-dessus du transept, et sur la façade, on peut admirer un très beau portail réalisé en pierre, dans lequel on a incorporé quelques éléments qui rappellent le style baroque tardif hispano-américain.
Du point de vue historique -plus qu'architectural puisqu'il ne reste que quelques vestiges- il faut mentionner les murailles du Castillo (château) du XVe siècle et les ruines du Castillo el Nicio, qui se trouvent à El Padrón. Cette forteresse datant du IXe siècle, de laquelle on conserve une partie des murailles et quelques tours, joua un rôle très important pendant la rébellion d'Omar Ben Hafsun contre le califat de Cordoue.
> Il y a en outre quelques maisons seigneuriales ou palais datant du XVIIIe siècle, comme par exemple celle du Marquis de Mondéjar ou la Casa de la Borrega.
A l'entrée comme à la sortie d'Estepona par le littoral, le voyageur pourra observer une série de tours de vigie (ou tours à créneaux) construites entre les XVe et XVIe siècles qu'on érigea pour se défendre contre les attaques des pirates barbaresques, si fréquentes à cette époque. Il y en a sept d'origine musulmane et castillane. Elles se situent sur le littoral et s'étendent sur 21 kilomètres.



Estepona les tours Almenara   Estepona le Castillo

Les Musées d'Estepona.

Si le visiteur dispose de suffisamment de temps pendant son séjour à Estepona, la ville lui offre la possibilité de se renseigner sur son histoire ancienne et ses coutumes en visitant quatre musées ouverts au public.
Le Museo Ethnographique, situé aux arênes, expose des outils agricoles et de pêche traditionnels, activités qui sont encore pratiquées de nos jours dans le village.
Le Museo de la Tauromchie, également situé aux arênes, recueille de nombreuses photographies, affiches et tenues vestimentaires ayant appartenues aux plus célèbres matadors.
Le Museo de Paléontologie expose d'une manière didactique la variété de fossiles de l'ère pliocène (il y a environ quatre millions d'années) retrouvés sur le territoire communal d'Estepona. Il expose plus de 2000 fossiles de 600 espèces. Situé aux arênes
Le Museo Archélogique réunit des pièces de toutes les époques retrouvées dans plusieurs gisements présents sur ce territoire, depuis le Paléolithique jusqu'au XVe siècle. Également aux arênes.

Estepona les tours Almenara   Estepona Paroisse